TÉLÉCHARGER LE GUIDE

Gérer les problématiques des expatriés à l'étranger

| | Lecture : 5 min

Votre entreprise vous propose de partir à New York? C’est LA promotion dont vous rêviez!

Devenir un expatrié est généralement synonyme de dépaysement assuré, d’un meilleur salaire et d’un tas d’avantages pour partir dans les meilleures conditions possibles.

Mais ce sont aussi plus de responsabilités professionnelles et de nouveaux défis à surmonter.

Quels challenges allez-vous rencontrer ? Comment allez-vous gérer le quasi –inévitable mal du pays? Vous faire de nouveaux amis ? Amadouer vos collègues de bureau?

Voici quelques conseils pratiques pour une expatriation réussie!

Dans votre nouvelle maison

Préparation pour son nouveau chez soi.

Partir (plus ou moins) loin de son chez-soi implique nécessairement des changements de vie.

Si vous êtes français, le déracinement ne sera évidemment pas le même à Bruxelles ou à Séoul !

Un changement n’est certes pas toujours synonyme de contrainte mais il convient de l’anticiper et le préparer car vous partez pour un minimum de plusieurs mois voire plusieurs années et ce qui est supportable pendant 15 jours peut s’avérer pesant sur le long terme.

La barrière de la langue

Si vous êtes candidat à la mobilité, votre niveau d’anglais est sûrement plus que correct. Il en est peut être de même pour votre famille. Commode si vous partez effectivement à New York.

L’affaire risque de s’avérer plus délicate si vous vous installez à Tokyo ou en dehors d’une quelconque capitale.

Votre anglais vous sera utile le temps de sortir de l’aéroport et au bureau puis les choses risquent de se corser surtout pour celui ou celle qui restera à la maison.

S’exprimer par gestes au supermarché du coin pourrait devenir frustrant, passés les premiers fous rires.

Comment y remédier ?

  • Prenez des cours de langue.

Il n’y a pas de honte à retourner sur les bancs de l’école (ou plus certainement des cours particuliers ou en petits groupes dans un institut spécialisé)! Vous apprendrez à tenir une conversation simple et vous déplacer ainsi plus facilement.

  • Regardez la télé locale.

À force d’écouter les infos ou la météo, vous allez retenir des mots usuels.

Nourriture, marques, programmes télé, etc.

Que ce soit l’éclair au chocolat de votre pâtisserie préférée ou le « 28 minutes » d’Arte, il y a forcément des choses qui vont vous manquer une fois sur place.

Profitez de tout ce que votre pays - hôte peut vous offrir faites-vous aussi des petits plaisirs made in France. Vous pouvez ainsi:

  • Allez dans des restaurants tenus par des expatriés.

Vous pourrez vous régaler d’une soupe à l’oignon ou d’œufs mayonnaise. Et si vous rêvez d’un camembert, il existe aussi des boutiques spécialisées ou des supermarchés haut de gamme.

Certes il sera sûrement plus cher qu’à Paris mais le bonheur des papilles n’a pas de prix!

  • Mélangez nourriture locale et recettes de chez vous.

La fusion des saveurs est tendance. Mais surtout rappelez-vous cette scène mythique des Bronzés où l’un des personnages avale un piment sans réfléchir parce que «c’est comme ça que ça se mange ici»…

C’est bien de vouloir découvrir un pays par le biais de l’art culinaire mais laissez vos intestins s’habituer en douceur surtout si ce sont des plats dont vous n’avez pas du tout l’habitude!

Guide : réussir son expatriation

  • Faites-vous envoyer des colis par la famille.

Demandez à vos proches de vous faire des envois de petites douceurs comme votre magazine ou votre gel douche favori. Effet Madeleine de Proust garantie…

  • Retrouvez vos émissions de télé préférées.

Vous trouverez des abonnements sur le net pour contourner les restrictions territoriales. Beaucoup de chaines ont aussi leur propre service de rediffusion en ligne.

Enfin Netflix ou les chaînes câblées locales offrent également des rendez-vous internationaux où vous trouverez peut-être des programmes dans votre langue.

Se faire des amis

La tâche n’est pas toujours simple mais certainement pas impossible !

Quelques idées pour vous permettre de tisser de nouveaux liens sociaux :

• Retrouvez des membres de votre communauté.

Cherchez sur internet des gens qui vous ressemblent c’est-à-dire qui partagent une même foi ou une même passion pour un sport très prisé chez vous.

Tournez-vous également vers les groupes de soutien entre expatriés d’une même nationalité. En plus de recréer un réseau, vous trouverez des gens pour vous conseiller ou vous aider dans vos démarches.

Faîtes-vous de nouveaux amis.

Commencez par inviter vos collègues !

Partagez votre culture et manifestez votre désir de connaitre la culture locale.

La nourriture transcende les différences. Faîtes des plats de chez vous à vos nouvelles connaissances et montrez de la curiosité et de l’enthousiasme pour découvrir les plats et coutumes locales.

• Allez dans des lieux de rencontres sociales.

Au supermarché, au bar branché du coin ou à la salle de sport, fréquentez des endroits où il est facile d’engager la conversation. Choisissez toujours les mêmes et devenez un « habitué » !

• Discutez avec les parents des camarades de classe de vos enfants.

Les mères de famille sont les créatures les plus volubiles du monde quand il s’agit de parler de leur progéniture ! Demandez des adresses de pédiatres, de parcs, de baby-sitters.

Et invitez les camarades de classe de vos enfants (et leurs mamans) pour un goûter.

Lisez les blogs d’expats.

Vous y trouverez moult guides et conseils pour ne pas faire de faux-pas en termes de politesse et usage.

La famille

De plus en plus d’expatriés partent à l’étranger en emmenant leur famille avec eux.

C’est une expérience qui resserre les liens mais qui peut aussi être difficile voire frustrante pour celui qui reste à la maison, surtout si il ou elle a dû abandonner une carrière professionnelle épanouissante.

Comment pouvez-vous aider votre compagne ou votre compagnon à se faire à cette nouvelle vie ?

Trouvez des cours, du bénévolat, etc.

C’est peut-être le moment de faire ce qu’il ou elle n’avait jamais eu le temps de faire avant comme de se mettre au piano ou au yoga. Et pourquoi ne pas l’aider à trouver un nouveau travail si son visa le permet ?

Choisissez un quartier agréable à vivre.

Un endroit avec des commerces à proximité où faire les courses et se balader –et prendre ses marques- .

Prenez exemple sur vos enfants !

Les enfants s’acclimatent généralement plus vite que les adultes. Profitez de cette belle dynamique en les accompagnant dans des sorties scolaires par exemple.

Proposez à votre famille de venir vous rendre visite.

Rien de tel que de passer du temps avec les gens qu’on aime pour se remonter le moral. Invitez vos amis et votre famille, ce sera des moments privilégiés que vous attendrez avec impatience et vous pourrez en profiter pour découvrir la ville ou même le pays à leurs côtés.

Adaptez votre forfait téléphonique !

Il est de moins en moins coûteux de choisir des abonnements où les appels à l’étranger sont illimités. Vous pourrez ainsi appeler votre famille et vos amis sans vous poser de questions au moindre petit coup de blues.

Sur votre nouveau lieu de travail

Quels sont les bons comportements à adopter dans votre nouveau lieu de travail ?

En tant qu’expatrié, vous allez apprendre de nouvelles compétences et vous créer de nouvelles opportunités.

Il serait dommage que cette mission devienne génératrice de trop grand stress ou vous donne l’impression de débarquer en milieu hostile.

Ce sera à vous, surtout au début, de redoubler d’efforts pour vous investir et créer un lien de confiance et une ambiance de convivialité dans votre nouvelle équipe.

Quels sont les bons comportements à adopter?

Occupez-vous de la paperasse

Faîtes-vous aider par le département des ressources humaines de la maison –mère et/ou de votre nouveau bureau. Visa, assurance santé, impôts, gérez au plus vite ces démarches indispensables mais ô combien ennuyeuses et stressantes. Le plus tôt sera donc le mieux.

Apprenez à connaître vos collègues.

Il est possible que vous soyez accueilli un peu fraîchement dans votre nouvelle équipe, en particulier si vous arrivez en tant que supérieur hiérarchique.

Les premières impressions sont souvent déterminantes même si construire une relation avec vos collègues nécessitera un investissement de longue haleine –en plus de toutes les autres obligations que vous aurez à remplir dans votre nouvelle affectation internationale.

Vous devrez faire comprendre à vos collaborateurs locaux que vous êtes là pour atteindre des objectifs certes mais aussi les aider au quotidien, notamment dans leurs rapports parfois distendus avec la maison –mère.

Et que vous n’êtes surtout pas là bien sûr, pour les espionner ! (Ou alors soyez très discret…)

N’arrivez pas en roulant des mécaniques ou en terrain conquis. Essayez de comprendre leurs besoins et leurs frustrations.

Soyez très professionnel(le) mais ménagez aussi des moments de détente.

Organisez une soirée entre collègues pour briser la glace ou un petit déjeuner avec des spécialités de chez vous. Ne mésestimez pas le pouvoir d’un croissant ou d’un pain au chocolat…

Familiarisez-vous avec les différences de cultures d’entreprises, etc.

Chaque pays a ses propres règles sociales, ses habitudes de bureau, sans oublier les vacances, horaires de bureau, etc.

Si en France il est admis qu’on peut ne plus répondre aux emails professionnels une fois sorti(e) du bureau, il n’en est peut-être pas de même ailleurs -qu’on trouve cela déraisonnable ou pas- et il faudra faire preuve de vigilance pour ne pas vous faire déborder mais aussi de souplesse pour ne pas créer de situation ou de malentendu explosifs.

Car si vous allez certainement adorer certaines de ces nouvelles façons de faire, d’autres vous agaceront sans doute prodigieusement.

Vous devez être prêt à faire des compromis et vous adapter.

N’hésitez pas là encore à chercher sur internet des conseils sur les choses à faire et ne pas faire, spécialement dans des pays où la gestuelle et le regard ont une grande signification comme dans la plupart des pays asiatiques.

Il vous faudra une bonne dose de patience et de dévouement mais avec une promesse au bout, celle de réussir votre expatriation.

CTA-GRAND-PP

Laisser un commentaire

Téléchargez le guide pour réussir votre expatriation !
TÉLÉCHARGER LE GUIDE