TÉLÉCHARGER LE GUIDE

Les alternatives tendances aux transports en commun à Paris

Paris Attitude
| | Lecture : 2 min

Si vous êtes parisien, vous savez que l’utilisation d’un véhicule personnel ou des transports en commun peut être une véritable source de stress. Que ce soit pour arriver à l’heure au travail, chez la nounou ou à un rendez-vous, vous n’êtes pas à l’abri d’un désagrément qui peut retarder votre trajet.

Les personnes ayant leur propre véhicule ont l’avantage d’être indépendantes. Quant aux personnes qui prennent les transports en commun, elles paient un prix beaucoup moins important, mais en contrepartie vivent selon les différents incidents qui surviennent au cours de leur itinéraire. Grèves, malaises voyageurs et retards de trains peuvent rythmer leur quotidien. Tout cela a tendance à vite devenir anxiogène. Les solutions qui s’offrent à vous sont la marche, si votre destination est proche de chez vous, ou l’utilisation d’alternatives aux transports en communs, que nous vous présentons dans cet article.

Le vélib’ : l’alternative aux transports en commun la plus courante à Paris

Au cours de l’épidémie, le vélib’ a rencontré un franc succès. Il a représenté une solution pour les personnes adeptes de transports en communs afin de limiter les risques de contamination pendant le trajet. Mais il permet surtout de ne plus autant dépendre du bus ou du métro par exemple. Pour ceux qui ne connaissent pas le concept, c’est un service public de vélos en libre-service disponible 24h/24 dans une soixantaine de communes de la Métropole du Grand Paris.

Les vélib’ bleus sont électriques, les verts sont mécaniques. Ils sont connectés et indiquent donc la vitesse et la distance parcourue pendant le trajet. Ils fonctionnent grâce à un système de recharge en station. Pour pouvoir en utiliser, il faut souscrire un abonnement annuel ou payer un pass.

Zeway, la solution de scooters électriques

A défaut d’utiliser sa voiture ou les transports en commun, vous pouvez utiliser des scooters électriques. Selon une étude de l’université des Nations Unies, la France se trouvait au septième rang mondial en matière d’utilisation de scooter électrique en libre-service en 2020. Au niveau européen, cette même étude place la France au second rang. De plus, depuis juin 2021, le nombre de scooters électriques disponibles en libre-service a augmenté de 60% à Paris. Sa facilité de circulation en fait un véhicule apprécié.

Parmi les différents acteurs du marché, on retrouve ZEWAY, solution de location de scooters électriques rechargeables en 50 secondes grâce à 40 stations d'échange de batteries à Paris et en proche banlieue. ZEWAY propose entre autres un abonnement Tout Compris (scooter personnel, km illimités, accès illimité aux stations, assurance et maintenance) accessible dès 130€/mois.

Les appareils de micro mobilité

hoverboard-gbd2a408a7_1920

Les trottinettes mécaniques ou électriques

Parmi les autres alternatives aux transports en commun on compte également les trottinettes. Certains préfèrent celles qui sont mécaniques, plus traditionnelles, d’autres ont désormais tendance à choisir les électriques. Plus légères qu’un vélo et moins encombrantes, leur facilité d’utilisation et de transports ont su charmer les Parisiens.

Les hoverboards, les gyropodes, etc…

Les traditionnels vélos, trottinettes, et rollers ont peu à peu laissé place aux appareils de micro-déplacements comme les hoverboards, les gyropodes ou encore les mono-roues. Leurs côtés high-tech, peu encombrants et facilement navigables sont des éléments qui ont fait d’eux des moyens de déplacements tendances

 

En conclusion, il existe une multitude d’alternatives aux transports en commun si vous souhaitez vous épargner trop de stress sur votre temps de trajet. Dans tous les cas, en ayant recours aux transports en commun ou à une de ces alternatives, vous participez à la protection de l’environnement et c’est un geste remarquable.

Laisser un commentaire

Téléchargez le guide pour réussir votre expatriation !
TÉLÉCHARGER LE GUIDE