TÉLÉCHARGER LE GUIDE

Préparer son déménagement à l'étranger en famille

| | Lecture : 4 min

S'expatrier, que ce soit pour des raisons professionnelles ou autres, requiert une organisation et une préparation au préalable, particulièrement quand on a des enfants. Pour un déménagement à l'étranger le plus serein possible pour tout le monde, il convient de respecter certaines étapes. Démarches administratives, organisation du déménagement, préparation des enfants, voici quelques étapes incontournables.

Guide : réussir son expatriation

Les démarches administratives :

Une expatriation exige différentes démarches administratives à ne surtout pas manquer si l'on souhaite que le déménagement se fasse dans les meilleures conditions. Parmi les indispensables, il faut faire les demandes de passeports et de visa pour tous les membres de la famille. A noter que cette démarche doit être réalisée plusieurs mois avant le départ. Ce type de document demande un certain délai entre la demande et la réception du document. 

 

Il faut également penser aux diverses assurances à souscrire dans le pays où la famille va s'installer, se faire enregistrer auprès de la protection sociale et ouvrir un compte dans une banque. Pour cette dernière démarche, votre conseiller bancaire devrait pouvoir vous aider quant à la marche à suivre.

 

Vous devez ensuite statuer le domicile fiscal de la famille et mettre fin à tous les contrats souscrits dans le pays de départ, comme les contrats d'électricité, d'eau, de gaz, etc. Si le logement dans lequel vous vivez est à vous, il faudra penser à le mettre en vente ou en location si tel est votre choix.

 

L'organisation du déménagement :

Déménager à l'étranger avec des enfants nécessite une parfaite organisation du déménagement. Notre conseil est de dresser une liste de ce que vous souhaitez retrouver dans votre logement à l'étranger et de ce que vous souhaitez laisser. Il faut savoir qu'un déménagement à l'étranger peut être très onéreux. Si vous souhaitez faire des économies, vous pouvez notamment songer à vendre ce qui ne vous parait pas indispensable ou le donner à des proches. Si vous souhaitez emmener des appareils d'électroménager, vérifiez avant que les normes électriques sont les mêmes dans le pays d'arrivée.  D'une manière générale, laissez le maximum de choses volumineuses et emmenez vos effets personnels comme les habits, bijoux et tout ce qui a pour vous de la valeur.

 

A noter que des entreprises de déménagement spécialisées peuvent vous accompagner et vous renseigner notamment sur les démarches à effectuer auprès de la douane.

 

La préparation des enfants :

Déménager dans un autre pays s'avère souvent plus compliqué pour les enfants pour ce qui est de l'adaptation. Afin que ce changement d'environnement ne soit pas trop brutal pour eux, nous vous conseillons si cela vous est possible de faire un voyage avec eux dans le futur pays au moment où vous prenez la décision de déménager. Cela leur permettra d'avoir un aperçu du nouveau cadre dans lequel ils vont vivre. Et quand le moment du déménagement arrivera, ils ne seront pas totalement en terrain inconnu. Si ce voyage découverte ne vous est pas possible, consultez des guides de voyage sur la destination avec les enfants, des sites dédiés à ce pays, des documentaires, etc. 

Pour les aider à s'acclimater à ce grand changement, faites-les également participer à la préparation du déménagement en les laissant faire certains cartons par exemple. 

 

L'école des enfants :

Le changement d'école est inévitablement l'une des préoccupations majeures des enfants dans le cas d'un déménagement. C'est pourquoi il est important de bien choisir l'établissement, en écoutant les interrogations et demandes des enfants. Il est nécessaire de dialoguer avec eux en leur présentant les différentes écoles où il est possible pour eux de s'inscrire. 

Si la langue du pays où vous emménagez est la même que la langue maternelle des enfants, ou si ces derniers parlent couramment la langue du pays, alors il leur sera possible d'entrer dans une école locale. Si, au contraire, les enfants ne parlent pas la langue du pays, ou la parlent mal, des cours d'apprentissage intensifs quelques mois avant le déménagement peuvent s'avérer être une très bonne idée. Une fois sur place, ils pourront s'inscrire dans une école française. A noter que pour les plus petits, ceux qui n'ont pas encore commencé l'apprentissage de la lecture et de l'écriture, l'intégration se fait plus facilement et ils pourront sans problème aller dans une école locale. 

 

L'installation dans le nouveau logement :

Afin que toute la famille se sentent bien dans le nouveau logement, il est important que chacun puisse participer à son aménagement, sa décoration. C'est particulièrement important si les enfants n'étaient pas d'accord pour déménager à l'étranger. En les faisant participer à l'installation, vous leur permettez d'investir le lieu à leur manière, ce qui les aidera à se faire à ce grand changement dans leur vie. Accompagnez-les et aidez-les à se créer un nouvel espace dans lequel ils se sentent bien.

 

L'intégration de toute la famille :

cuisine-famille

S'expatrier signifie perdre ses repères familiaux puisqu'on s'éloigne des grands-parents des enfants, des oncles et tantes, etc. Et comme on s'éloigne également des amis, la famille se retrouve simplement avec elle-même, se limitant au conjoint et aux enfants. Cette situation n'est pas évidente à vivre pour tout le monde, particulièrement pour les familles qui ont une vie sociale très développée dans leur pays d'origine. Il faut donc veiller à recréer un tissu social sur place. La famille doit apprendre à faire de nouvelles connaissances et chaque membre doit se faire de nouveaux amis, à l'école, au travail, par la pratique d'un sport ou d'une activité. Ce qui est primordial au début de l'expatriation, c'est que la famille sache communiquer, que chaque membre puisse dire aux autres ce qu'il ressent. Les débuts d'un déménagement à l'étranger ne sont pas évidents, c'est pourquoi il est important de pouvoir se dire. Particulièrement au sein d'une famille où l'un des deux conjoints travaille et pas l'autre. Les choses peuvent s'avérer plus difficiles pour le conjoint inactif. 

Pour créer du lien, vous pouvez miser sur vos enfants. En effet, ils se feront très vite des copains à l'école et ces derniers ont des parents. Invitez-les pour un goûter ou tout autre moment de partage. Un autre moyen de ne pas se sentir isolé est d'entrer en contact avec d'autres expatriés. S'ils sont installés dans le pays depuis plusieurs mois, ils auront déjà fait des connaissances et pourront vous les présenter. De plus, comme ils sont passés par les mêmes étapes que vous, ils seront de bon conseil pour tout un tas de choses. 

 

A noter que, dans la majorité des cas d'expatriation d'une famille,  l'intégration se fait plus vite pour les enfants que pour les parents, alors ne vous inquiétez pas trop pour eux. Prenez néanmoins le temps de les accompagner à l'école,  surtout les premiers temps, afin qu'ils ne se sentent pas trop perdus. S'ils faisaient un sport dans le pays de départ, ou pratiquaient un instrument de musique ou toute autre activité, veillez à ce qu'ils puissent poursuivre dans le pays d'emménagement. 

 

Pour maintenir la famille soudée, maintenez les moments de partage dont vous aviez l'habitude, comme la soirée pizza du vendredi, la sortie au parc du dimanche, etc.

 

Le cas particulier des adolescents :

Du fait de leur relative fragilité, il peut être plus compliqué pour des adolescents de déménager à l'étranger. A cette période de leur vie, leurs amis sont tout ce qui compte et ils vont devoir les quitter. Il s'agit d'une vraie fracture pour eux. Vous pouvez aider à ce que la transition soit plus douce pour eux en entrant en contact avec d'autres expatriés qui sont déjà installés dans le pays où vous allez emménager. Choisissez une ou plusieurs familles avec des adolescents du même âge et entrez en contact avec eux plusieurs mois avant le déménagement. Par le biais des réseaux sociaux et autres moyens de communication, les adolescents pourront faire connaissance. Votre enfant recevra de précieux conseils et sera sûrement soulagé de voir que l'aventure se passe très bien pour ceux qui ont déjà franchi le pas. De plus, en arrivant dans le pays, il aura déjà des amis. Une fois sur place, faites en sorte qu'il ait accès aux réseaux sociaux afin qu'il puisse communiquer avec les amis dont il a dû se séparer. 

Guide : réussir son expatriation




Laisser un commentaire

Téléchargez le guide pour réussir votre expatriation !
TÉLÉCHARGER LE GUIDE