TÉLÉCHARGER LE GUIDE

Entretien chaudière : qui paie les travaux entre le locataire ou le propriétaire ?

| | Lecture : 2 min

Vous venez d’emménager dans un bel appartement parisien, et voilà qu’une panne de chaudière arrive. Vous ne savez pas comment faire, qui appeler ? Pas de panique, il y a plusieurs choses à savoir pour l’entretien de votre chaudière et les travaux à effectuer pour assurer son bon fonctionnement.

Qui paie les travaux d’entretien de la chaudière ?

En clair, dans le cadre d’une location, l’entretien de la chaudière est à la charge du locataire sauf si : 

  • Le bail le stipule autrement 
  • S’il s’agit d’une chaudière collective

De fait, le locataire prend en charge les “petits” travaux d’entretien alors que le propriétaire doit prendre en charge uniquement les gros travaux comme un remplacement de chaudière par exemple. Si ni le locataire ni le propriétaire ne peuvent statuer sur le changement ou non de la chaudière, ils devront faire appel à un professionnel chauffagiste. Celui-ci déterminera alors si la chaudière est en bon état de fonctionnement ou non.
A la suite de cet entretien, il est fortement conseillé de garder l’attestation d’entretien de la chaudière qui peut vous être utile si : 

  • Vous êtes propriétaire et souhaitez bénéficier des aides de l’Etat comme le Crédit d’Impôt, ou l’éco-ptz ou encore les aides de l’Anah.
  • Vous êtes locataire : vous pouvez conserver pendant au moins 15 jours l’attestation d’entretien. Grâce à ce document, aucun défaut d’entretien ne pourra vous être reproché. De plus, vous pouvez bénéficier des aides de l’Etat pour tout travaux de rénovation énergétique.
  • Vous venez d’emménager dans votre logement et souhaitez être protégé en cas de réparations dues à un mauvais entretien de la chaudière de la part du précédent locataire. Vous pouvez demander une attestation d’entretien chaudière au moment de l’état des lieux.

Remarque : Que se passe t-il si le locataire ne veut pas prendre en charge les frais de réparations de la chaudière ? Aucune sanction particulière n’est prévue mais le propriétaire est en droit de retenir une partie sur le dépôt de garantie au moment de quitter le logement.

 

L’entretien de votre chaudière est-il obligatoire ?

Selon le décret n° 2009-649 du 9 juin 2009, toutes les chaudières ayant une puissance nominale comprise entre 4 et 400 kilowatts font l’objet d’un entretien obligatoire annuel. Si la loi rend obligatoire l’entretien annuel, il n’y a pas de sanction prévue si vous ne le faites pas. En revanche, la chaudière doit être entretenue dans tous les cas. Ceci, pour plusieurs raisons : 

 

1/ Entretenir sa chaudière pour des raisons de sécurité

Une chaudière mal entretenue peut entraîner des fuites de gaz brûlés de méthane. Le gaz présent dans la chaudière est principalement constitué de monoxyde de carbone, qui est très dangereux pour la santé s’il est inhalé en grande quantité. L’inhalation de monoxyde de carbone est le risque le plus grave si votre chaudière sent le gaz. C’est d’ailleurs “la première cause de décès par an en France” selon Planetoscope. Mis à part l’inhalation, la fuite de gaz peut entraîner une explosion ou un incendie dans votre logement. C’est donc un double risque que vous prenez si votre chaudière fuit. Pour prévenir cet incident, l’entretien de la chaudière est donc primordial, puisqu’il y va de votre santé ! Si la chaudière est entretenue régulièrement, ce type de risque est largement évité. 

 

2/ Faire l’entretien chaudière pour économiser de l’énergie

L’entretien de votre chaudière a aussi l’avantage d’alléger votre facture, que vous soyez locataire ou propriétaire. En effet, une chaudière encrassée fournit plus d’énergie pour son fonctionnement et donc forcément plus de consommation sur la facture énergétique annuelle. Lors d’un entretien régulier de la chaudière, le professionnel chauffagiste s’assure du bon fonctionnement de toutes les composantes de votre appareil de chauffage. Sans compter que l’entretien de la chaudière limite le nombre de pannes et augmente la longévité de l’appareil. Notez aussi que si vous faites appel à un professionnel chauffagiste certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), l’impact environnemental de votre chaudière sera moins important. Vous pourrez aussi bénéficier des aides de l’Etat en faveur de la Transition Énergétique. Pour aller plus loin, vous pouvez aussi installer un thermostat connecté pour adapter votre consommation à vos besoins réels. Grâce à des plages de chauffe, vous pourrez avoir une consommation optimisée selon votre emploi du temps et le type de pièce chauffée. Si, malgré tous vos efforts, votre facture énergétique est trop salée en fin de mois, alors peut-être est-il temps de changer de fournisseur d’énergie ? Pour cela, comparez les différentes offres d’électricité et de gaz qui existent sur le marché pour trouver le fournisseur qui correspond à vos besoins. 

New call-to-action

Laisser un commentaire

Téléchargez le guide pour réussir votre expatriation !
TÉLÉCHARGER LE GUIDE