TÉLÉCHARGER LE GUIDE

Devenir digital nomad : avantages, inconvénients et conseils

Paris Attitude
| | Lecture : 4 min

Nous vous expliquions dans notre précédent article, que le nomadisme digital consiste à travailler de n’importe où. À la différence d’un emploi fixe, le digital nomad n’a pas forcément d’horaires à respecter et dans certains cas, il peut même choisir pour quel(s) client(s) il souhaite travailler. C’est une aventure qui donne envie à beaucoup de personnes, surtout pour cette grande liberté professionnelle dont les digital nomad bénéficient. Voyons ensemble quels sont les avantages et les inconvénients du nomadisme digitale et nos conseils pour réussir ce projet.   

La liste des avantages à être un digital nomad est longue, on compte entre autres le fait de :  

  • Pouvoir travailler partout dans le monde : c’est ainsi l’opportunité de combiner travail et découverte de beaux paysages et de nouvelles cultures  
  • Décider de ses horaires de travail
  • Vivre dans des pays à faible coût de vie 
  • Ne pas avoir besoin de beaucoup d’argent pour commencer  
  • Créer son propre emploi, être indépendant  
  • Avoir la liberté de décider avec quels clients vous souhaitez collaborer, surtout pour les indépendants 
  • S’enrichir sur le plan personnel avec une plus grande ouverture d’esprit, plus de maturité ou encore de nombreuses opportunités 

Il existe cependant des inconvénients qui peuvent représenter un véritable frein dans votre voyage. 

Le sentiment de solitude est un des états souvent ressentis par les digital nomad, et il peut s’avérer difficile d’y faire face. En plus de cela peut aussi s’ajouter le stress d’avoir des revenus aléatoires. Un autre inconvénient est la quantité de travail assez conséquente qui peut être difficile à gérer si la personne ne s’est pas organisée au préalable. Ainsi, il faut une grande discipline et beaucoup de motivation pour se lancer dans une telle aventure. Cependant, même en s’y préparant, le digital nomad n’est pas à l’abri de rencontrer des difficultés avec son matériel ou avec la connexion wifi par exemple. L’autre problème auquel vous pouvez faire face touche les démarches liées aux visas ou à la bureaucratie dans certains pays.  

Nos conseils afin de préparer au mieux votre départ pour faire du nomadisme digital

Il est avant tout nécessaire de bien définir son projet professionnel en amont et de savoir quelles directives vous souhaitez suivre pour éviter les mauvaises surprises. Posez-vous ces questions par exemple :  

  • Quelles sont les motivations personnelles et professionnelles qui vous poussent à travailler en tant que digital nomad ?
  • Quelles sont vos attentes concernant l’expérience ? 
  • Quel rythme de travail souhaitez-vous établir ? 
  • Dans quel pays souhaitez-vous travailler ?  

Vous devez aussi penser à prévoir un budget conséquent qui pourra être utilisé pour subvenir aux besoins sur place, même si vous vous rendez dans un pays avec un faible coût de vie. En plus de cela, essayez de prendre tous les renseignements nécessaires concernant le pays d’accueil (assurance, soins médicaux, prix du logement, de la nourriture…)  

Concernant vos affaires, veillez à vous assurer que le matériel avec lequel vous voyagerez est fonctionnel et de prioriser le choix d’une valise légère. D’ailleurs vous pouvez découvrir tout le matériel dont vous aurez besoin dans cet article 

Une fois sur place essayez de ne pas confondre tourisme et travail car vous travaillez généralement dans un cadre idyllique ce qui peut vous distraire. Or il est essentiel d’adopter une discipline de travail rigoureuse.  

Enfin pour tenir sur la durée et ce peu importe les péripéties auxquelles vous devrez faire face, il est important de s’accrocher à l’idée ou à l’objectif fixé dès le départ, la raison pour laquelle vous avez fait le choix de partir. Mais si vous souhaitez vous lancer dans cette expérience et que vous êtes craintif, vous avez la possibilité de prendre contact avec d’autres digital nomad.  

Comment rencontrer d’autres digital nomad  

Les réseaux sociaux pourront vous aider à vous connecter avec d’autres digital nomad. Grâce aux groupes Facebook notamment, vous serez certainement avec des personnes qui ont déjà expérimenté la chose. Dans les blogs comme Le Digital Nomad, Planet Nomad ou encore Objectif Digital Nomad vous aurez aussi sûrement toutes les réponses à vos questions.  

Un autre concept qui se popularise de plus en plus, c’est le coliving. Cela repose sur la cohabitation avec d’autres digital nomad. Ce sont généralement des voyages organisés comprenant l’hébergement, la nourriture et les espaces de travail. 

Enfin, dernière solution : le coworking. Les espaces de coworking, généralement payants donnent la possibilité de travailler dans un cadre agréable tout en ayant le matériel nécessaire comme un bureau, un accès réseau et Internet, des salles de réunion etc... A ne pas confondre avec l’open space malgré des caractéristiques similaires. En effet le principe de base reste le même, c’est un espace de travail collectif avec des bureaux ouverts, cependant dans l’open space, les utilisateurs ne travaillent pas toujours pour le même employeur. D’ailleurs vous pouvez retrouver notre sélection des meilleurs lieux de coworking tendances à Paris 

Les différents statuts juridiques du digital nomad :  

Les paramètres à prendre en considération :  

  • L’Entreprise Individuelle (EI) : l’option qui est souvent choisie car le nomade peut avoir son entreprise à son nom. Il y a 2 régimes spécifiques : EIRL et Micro-entreprise.  Ces deux régimes diffèrent au niveau de la responsabilité ainsi qu’au niveau fiscal et social. 
  • Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée (EURL) : peut être envisagée lorsque l’activité est plus prospère, mais est donc soumise à davantage d’obligations que l’EI, comme le capital social ou la rédaction des statuts.  
  • SASU : Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle, séduit beaucoup d’entrepreneurs, c’est une société commerciale constituée par un associé unique et dont le montant du capital est sans minimum obligatoire.  
  • Le portage salarial est également une solution intéressante, car il se situe à mi-chemin entre le salariat et l’entrepreneuriat et permet de bénéficier des mêmes avantages sociaux qu’un employé, dont l’assurance chômage. Le digital nomad qui exerce ses activités en portage salarial reçoit une rémunération sous forme de salaire, versée par une société de portage qui prend le rôle de l’employeur. 

Laisser un commentaire

Téléchargez le guide pour réussir votre expatriation !
TÉLÉCHARGER LE GUIDE